podcast

« Un avocat ça ne dort pas, c’est en danger perpétuel. »

Romuald CohanaAvocat associé chez Sharp

Un avocat ça ne dort pas, c’est en danger perpétuel.

La rencontre entre Valentin Tonti Bernard et Romuald Cohana se fait de manière assez singulière : Romuald croise le mentor de Valentin, Jacob Abbou, qui lui donne les coordonnés de ce dernier en lui recommandant vivement de le contacter.

Faute de temps, Romuald ne passe jamais cet appel.

Les aléas de la vie les réunissent un peu plus tard autour d’un échange téléphonique au cours duquel Valentin, admiratif du parcours de Romuald, décide de lui proposer une intervention dans son podcast. 

C’est pourquoi nous accueillons aujourd’hui Romuald Cohana au micro d’AdVocat.

Avocat en contentieux des affaires depuis maintenant 22 ans, c’est non sans embûche qu’il finit ses études de droit à Assas puis décide de prendre une année sabbatique à Los Angeles.

C’est à l’issue de celle-ci qu’il obtient son barreau, enchaîne sur un DEA à dimension internationale puis décroche son CAPA. 

Ses diplômes en poche, il acquiert sa première expérience en cabinet d’avocats chez Coudert Brothers en tant que stagiaire dans l’équipe contentieux des affaires.

Intervenant dans un premier temps sur des petits dossiers, Romuald fait ses armes à force de mémos et autres analyses juridiques

Très rapidement, une opportunité de collaboration s’offre à lui, qu’il saisit. Pour autant, Romuald a la sensation que son potentiel n’est pas assez exploité et le laisse savoir à ses chefs.

Après 6 ans chez Coudert Brothers, l’expérience de Romuald stagne ; d’un commun accord avec les associés, il décide d’aller découvrir de nouveaux horizons. 

Il intègre alors le cabinet Weil Gotshal and Manges, dans lequel il passera 18 mois.

Il y améliore ses points faibles avant de plier bagages pour vivre sa première expérience entrepreneuriale.

Ainsi,  accompagné de Guillaume Reboul, Jean-Charles Béroard et Frédéric Fuchs, ils fondent Fuchs Cohana Reboul & Associés en 2005. 

Ils débutent grâce à leurs clientèles personnelles acquises au cours de leurs expériences précédentes et grâce à leurs réseaux respectifs. 

Leur première année est très fructueuse ; le chiffre d’affaires explose.

Malgré leur réussite, certains désaccords sur la perspective de développement du cabinet se font sentir au sein du quatuor d’associés, et notamment sur le type d’associés à recruter. 

C’est en excellents termes, après une dizaine d’années de folles aventures qu’il finissent par se dissocier, restant néanmoins encore aujourd’hui en contact et collaborant sur certains dossiers. 

L’histoire est loin de s’arrêter là pour Romuald. 

Après une réflexion d’un an au cours de laquelle il prend conseil auprès de son entourage, son mentor et ses confrères, il se lance en fondant SHARP en 2018, spécialisé en contentieux des affaires. 

Rapidement, Léopold Farque le rejoint en tant qu’associé accompagné d’une counsel, une assistante et de stagiaires. 

Malgré son brillant parcours, Romuald continue à se challenger au quotidien.

Il nous montre qu’il ne cesse d’être ambitieux et que les projets ne font que croître à propos de son cabinet.

Enfin, si certains d’entre vous ne l’avait pas encore compris après ce récit, Romuald nous dit qu’il aime le défi en tant qu’avocat et qu’il en a besoin pour se stimuler. 

⭐️ Vous avez aimé ce podcast ? Laissez-nous un avis sur Apple Podcast !

Cela pourrait vous interesser

J’avais envie d’être loyale envers ce cabinet et de donner.
09/26/2022
« J’avais envie d’être loyale envers ce cabinet et de donner. »
Aujourd’hui nous recevons Maître Faustine Viala, avocate associée chez Willkie Farr & Gallagher. Grandement recommandée par Maëlys Duval...
Ce qu’il y a de plus passionnant dans ce métier c’est de pouvoir entrer dans l’intimité des clients.
09/19/2022-Advocat
« Ce qu’il y a de plus passionnant dans ce métier c’est de pouvoir entrer dans l’intimité des clients. »
Valentin reçoit aujourd’hui Fabrice Piollet au micro d’AdVocat. Étudiant sérieux, Fabrice a toujours aimé étudier. Il passe par...
Si t’as pas une bonne donnée, tu vas pas t’adresser aux bonnes personnes.
09/12/2022-Objectif clients
« Si t’as pas une bonne donnée, tu vas pas t’adresser aux bonnes personnes. »
Actuellement président de la société Nomination, Serge a auparavant connu d’autres secteurs dans lesquels il a travaillé comme l’événementiel,...
Navigation