podcast

« La différence entre un bon et un très bon avocat, c’est sa capacité à comprendre les aspects business »

Aurélien CohenGeneral Counsel chez Danone Manifesto Ventures

Aurelien Cohen

Aurélien est directeur juridique chez Danone Manifesto Ventures, depuis plus de 5 ans.

Danone Manifesto Ventures, c’est l’unité de ventures capital de Danone. Ils investissent dans des start-ups, principalement aux États-Unis mais également en Europe et en Asie. 

Ils mettent un point d’honneur à investir dans des entreprises dont la mission est en accord avec les valeurs de Danone soit dans l’innovation alimentaire et l’écologie.

“J’étais avocat par vocation, je suis devenu juriste d’entreprise par hasard”

Avant de devenir directeur juridique, Aurélien est avocat à Paris. 

Après avoir fait des études de droit et un master en droit des affaires, il passe le Barreau et décide de rejoindre l’ESSEC en admission parallèle. Là bas, il “fait tout sauf du droit”, il découvre de nouvelles manières de travailler, comme le travail en groupe. 

Tout au long de ses études, il garde l’envie de partir à l’étranger. C’est donc naturellement qu’à la suite de son école de commerce, il parte aux États-Unis et passe le barreau américain.

Il retourne néanmoins au sein du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier, où il avait d’ores et déjà fait un stage. Là bas, il apprend à vraiment s’adapter au client et à sa problématique. 

Il progresse rapidement, notamment grâce à la confiance que les associés lui accordent.

Il garde à l’esprit de revenir à New York, il va donc réaliser un échange avec le cabinet Wachtell, Lipton, Rosen & Katz pendant 1 an et demi. 

À son retour en France, il rejoint Danone, tout d’abord en tant qu’avocat détaché dans la direction juridique M&A.

Il découvre un métier avec une forte dimension internationale qui l’attire, puisqu’il souhaite retourner aux États-Unis. 

Au niveau de sa relation avec les avocats, il travaille majoritairement avec des avocats se spécialisant dans le secteur agro-alimentaire qui ont conscience des enjeux spécifiques de l’industrie.

Quand il choisit un avocat, il se tourne dans un premier temps vers des avocats qu’il connaît, regarder les classements ou encore via des recommandations. Il avoue privilégier les relations existantes au sein de Danone. 

“Pour choisir un avocat, c’est une question de feeling, de compétences et de dossier”

Pour Aurélien, une bonne relation avec un avocat commence par un professionnel qui est aussi impliqué dans le dossier que l’entreprise. Une bonne relation est basée sur la confiance mais également la transparence.

Lorsqu’on lui demande la grande différence des cabinets français par rapport à leurs homologues étrangers, il répond qu’en France, il y a une réelle volonté de défendre le client et qu’ils sont plus à même de dire ce qu’ils pensent. 

Il note cependant qu’il y a un accompagnement du client plus poussé aux Etats-Unis.

“Une relation à long terme ça s’entretient”  

Il rappelle que le métier d’avocat est un métier de service, c’est donc important de dire quand ça ne va pas, de pouvoir donner un feedback. C’est toujours un atout pour le client de voir que le cabinet est en train de s’améliorer.

Il finit en disant que “la différence entre un bon et un très bon avocat, c’est la capacité à comprendre les aspects business”, autrement dit comprendre les enjeux mais également parler le même langage.

L’équipe Anomia vous souhaite une excellente écoute !

Cela pourrait vous interesser

On a pour ambition de devenir le leader en droit social en France.
06/27/2022-AdvocatBusinessCréer son cabinetDéveloppement commercialManagementPilotage
« On a pour ambition de devenir le leader en droit social en France. »
Aujourd’hui dans ce nouvel épisode d’AdVocat, nous recevons Jean-Marc Albiol.  Jean-Marc est avocat associé chez Ogletree Deakins, cabinet...
Je ne suis pas qu’avocate, je suis cheffe d’entreprise.
06/21/2022-AdvocatCréer son cabinetDéveloppement commercialRecrutement & Management
« Je ne suis pas qu’avocate, je suis cheffe d’entreprise. »
Aujourd’hui dans cet épisode d’AdVocat, nous recevons Agathe Monchaux-Fioramonti, avocate associée chez Monchaux-Fioramonti.  Agathe est avocate au barreau...
Je demande toujours à mes collaborateurs 5 à 10% de plus que ce qu’ils sont capables de faire à leur niveau. 
06/07/2022-AdvocatCréer son cabinetDéveloppement commercialMarketing & CommunicationPilotageProcess & DigitalisationRecrutement & Management
« Je demande toujours à mes collaborateurs 5 à 10% de plus que ce qu’ils sont capables de faire à leur niveau.  »
Aujourd’hui dans cet épisode d’AdVocat, nous recevons Maître Benoît Greteau, avocat associé chez Veil Jourde. Benoît commence sa...
Navigation