podcast

« « Avocat, c’est plus un sacerdoce qu’un métier. » – Frédéric NIEL, Avocat fiscal et pénal chez SAND Avocats »

Frédéric Niel Podcast

Une première casquette de financier

Frédéric Niel a eu une carrière très diversifiée avant de devenir avocat.

Il détient des diplômes en finance, en gestion, en droit des affaires, et a même fait un master en économie aux États-Unis. Son premier emploi était en tant qu’expert-comptable et commissaire aux comptes, mais après six ans, il ressent de la frustration car il ne veut pas être cantonné à un rôle purement comptable.

Il aspire à une carrière plus variée et décide de devenir directeur financier.

Cependant, il se heurte à des préjugés sur son statut de comptable. Il accepte alors un poste de directeur du développement économique à Saint-Pierre-et-Miquelon, où il travaille sur des projets liés à la loi Pons et à la recherche gazière et pétrolière.

Après trois ans à Saint-Pierre-et-Miquelon, il devient directeur financier, mais réalise cependant que le monde de la grande entreprise ne lui convient pas. Il enchaîne alors plusieurs postes de direction générale ou de direction juridique dans différentes entreprises.

Il finit par décider de se mettre à son compte pour aider des entreprises en difficulté, que ce soit dans le cadre de fusions, rachats, ou redressements judiciaires en tant que manager de transition.

Une réorientation tardive vers le métier d’avocat

Frédéric Niel explique que son passage au métier d’avocat s’est fait de manière inattendue.

Il rejoint Clarisse Sand dans son cabinet d’avocats spécialisé en fiscalité, SAND AVOCATS. Il entre d’abord en tant que juriste, et comprend rapidement que dans un cabinet d’avocats, les juristes ont peu de valeur et que pour réussir, il doit devenir avocat lui-même.

Il entreprend donc de nouvelles études en droit fiscal et droit pénal et parvient à devenir avocat grâce à l’Article 98 – Décret n°91-1197 du 27 novembre 1991 organisant la profession d’avocat.

Frédéric Niel a travaillé dans une variété de secteurs d’activité, de la finance à l’industrie en passant par les services. Il a exercé des fonctions allant de la comptabilité à la direction générale, et ce sont ces multiples expériences variées qui lui ont permis de comprendre les problématiques des entreprises et d’acquérir une expertise financière importante.

Un regard extérieur

En entrant dans le monde des avocats, il constate une méconnaissance assez répandue du fonctionnement des entreprises, même au sein des cabinets d’avocats. Il estime que la rentabilité, l’efficacité et la gestion de trésorerie ne sont pas suffisamment prises en compte. De plus, il observe un manque de management dans les cabinets d’avocats, tant sur le plan positif (développement personnel des avocats) que sur le plan négatif (gestion des performances).

Il choisit de se concentrer sur la défense en tant qu’avocat plutôt que de se spécialiser dans les fusions-acquisitions (M&A) car il affirme que son véritable intérêt réside dans la défense, aimant la joute verbale, le débat et la défense des convictions.

Pour lui, être avocat signifie défendre une vérité relative en face de ceux qui ont une opinion différente.

Le développement du cabinet auquel il est associé

Au départ, le cabinet était principalement axé sur la fiscalité, avec environ 95% de leur activité dans ce domaine, équilibré entre le conseil et le contentieux. Aujourd’hui, la fiscalité ne représente plus que 5 à 10% de leur activité, se limitant au contentieux.

La pandémie de COVID-19 a entraîné des changements significatifs. Le cabinet a vu son activité s’arrêter brusquement, en particulier dans le domaine pénal et fiscal. Pour maintenir leur activité, ils ont diversifié leurs compétences, en s’orientant vers la procédure collective, le contentieux commercial, le droit social, et d’autres domaines. Cependant, ils ont finalement décidé de se recentrer sur le pénal des affaires, en élargissant leurs compétences pour inclure des domaines tels que le droit du travail, le blanchiment, la fraude fiscale, etc.

L’internationalisation a également eu un impact important, en particulier en raison de la guerre en Ukraine. Le cabinet a commencé à traiter des dossiers internationaux, notamment liés aux sanctions, en se penchant sur les oligarques russes et les aspects financiers des sanctions.

Actuellement, leur activité se répartit approximativement comme suit : 30% en droit pénal des affaires, 60% en droits européens et sanctions et 10% en fiscalité.

Le développement du cabinet

Le cabinet souhaite rester petit, avec deux associés et une petite équipe d’environ dix personnes au maximum. Ils préfèrent développer leur activité de manière organique, en se concentrant sur la qualité plutôt que sur la quantité. Ils envisagent également de développer leur réseau de prescripteurs pour attirer de nouveaux clients.

Ils reconnaissent également que la visibilité de leur cabinet est cruciale pour se démarquer dans un marché juridique saturé.

Pour accroître leur notoriété, Clarisse Sand a rédigé des articles, donné des conférences et a été active à l’international. Frédéric Niel lui-même intervient à l’université de Toulouse en tant que professeur en droit pénal fiscal.

Leur différenciation réside dans leur ultra spécialisation, se concentrant sur des domaines très spécifiques tels que le pénal fiscal et financier. Ils se démarquent également par leur réactivité, en rappelant leurs clients dans les 24 heures suivant leur appel.

Mauvaise expérience professionnelle

Frédéric Niel a partagé une mauvaise expérience qui était plus liée à une mauvaise décision qu’à une mauvaise expérience en elle-même.

Il souligne qu’en tant qu’avocat, son rôle n’est pas de juger la moralité de ses clients, mais de les défendre en utilisant des arguments juridiques et non juridiques pour obtenir la meilleure issue possible.

Il a évoqué une affaire de fraude fiscale et de blanchiment où il a trouvé que la sanction était très exagérée par rapport aux faits, en particulier en raison des réquisitions excessives du procureur, « c’était fou, c’était du délire dans les réquisitions ».

Il se souvient encore d’avoir été choqué par cette violence particulière lors de cette audience qui avait duré six heures.

Bonne expérience professionnelle

Il a à contrario partagé une expérience positive liée à une affaire fiscale concernant la classification d’une péniche en tant que bien immeuble ou meuble.

Il explique que l’administration fiscale avait soutenu que la péniche était un bien immobilier soumis à l’impôt sur la fortune immobilière. Cependant, Frédéric Niel a réussi à convaincre le tribunal qu’il s’agissait d’un bien meuble en utilisant un exemple pratique avec une bassine d’eau et un petit bateau.

Il souligne que parfois, la certitude de l‘administration fiscale peut être balayée par la force de l’évidence.

Note de fin : l’épanouissement de Frédéric Niel en tant qu’avocat

Frédéric Niel a exprimé sa passion pour le métier d’avocat, affirmant qu’il le considère plus comme un sacerdoce qu’un simple emploi. Il a souligné que l’avocat joue un rôle crucial dans la préservation du droit au sein de la société et qu’il s’agit d’un métier de combat pour la justice.

Il défend ses clients avec conviction, en s’opposant parfois à la bien-pensance et à la bien-séance, mais toujours dans le respect du droit. Il a insisté sur le fait qu’il défendrait ses clients jusqu’au bout.

Comme quoi, on a peut se laisser le temps de trouver notre voie !

Cela pourrait vous interesser

J’ai peut être le regard biaisé d’un médecin qui ne voit que des malades
04/15/2024
« J’ai peut être le regard biaisé d’un médecin qui ne voit que des malades »
Présentation Nous sommes ravis de recevoir Avi Bitton dans le Podcast Advocat. Avocat reconnu en droit du travail,...
Solution par HF Avocat permet de renforcer la résilience et l’agilité au sein de la profession d’avocat », François Fagot – Avocat associé chez HF Avocats.
02/28/2024-Advocat
« Solution par HF Avocat permet de renforcer la résilience et l’agilité au sein de la profession d’avocat », François Fagot – Avocat associé chez HF Avocats. »
Nous sommes heureux d’avoir accueilli François Fagot, avocat associé chez HF avocats. Cette rencontre fût l’occasion de découvrir...
Nous sommes dans un droit en cours de construction » Patrice Spinosi – Avocat au conseil d’Etat et à la Cour de cassation.
02/13/2024-Advocat
« Nous sommes dans un droit en cours de construction » Patrice Spinosi – Avocat au conseil d’Etat et à la Cour de cassation. »
Nous accueillons aujourd’hui Patrice Spinosi. Avocat médiatisé , Maitre Spinosi est un fervent défenseur des droits fondamentaux. Il...
Navigation