podcast

« Vincent Siguier, avocat associé chez Herald Avocats »

Vincent Siguier, avocat associé chez Herald Avocats

Vincent Siguier est un homme humble et nous avons l’honneur de lui réaliser son premier podcast ! Il nous parle de son parcours, de sa manière de voir la profession et surtout sa vision du management.

Avant d’être avocat, Vincent était un lycéen moyen, ni bon ni mauvais. Il était d’ailleurs un peu rebelle, turbulant. Ses proches le qualifiaient de très « spontané », c’était le mot utilisé. Spontané ! En effet, il répond au tac au tac, de la manière la plus franche et honnête possible. Est-ce vraiment une mauvaise chose ?

Après son baccalauréat, il se retrouve sur les bancs de la fac de droit sans réellement savoir pourquoi, comme un grand nombre de ses camarades. Sa sœur faisait du droit, alors directrice juridique d’un groupe, pourquoi ne pas suivre la même voie ?

« Je n’avais aucune vocation particulière mais ça m’a tout de suite plu » 

Puisque le cœur y est, Vincent devient très rapidement un assez bon élève. Il s’embarque dans un D.E.S.S en fiscalité à Paris 1 et continue vers un master juridique à ESCP.

En parallèle, il cultive une carrière sportive. Ses études lui ont plu, elles ont été pour lui source d’épanouissement personnel.

Très vite, il est temps de quitter le cocon familial et de trouver le travail : sa mère l’y encourage fortement et de toute façon, il a de nombreux prêts à rembourser. Vincent commence sa carrière en tant que salarié de l’ordre des avocats de Paris. Il enseigne plus précisément la TVA à des avocats au barreau de Paris. Ça lui plaît.

Il constate directement une grande diversité au sein même de la profession. Il trouve ça passionnant. Ça lui permet de prendre du recul et d’aller même plus en profondeur afin de découvrir ce qui se cache derrière la profession d’avocat même si lui ne l’est pas encore à proprement parler;

Puis… La question du service national se pose. Et il n’a pas vraiment envie d’aller passer un an à l’armée. Il choisit une seconde possibilité : faire un service civique en entreprise. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il rencontre Pierre Servan-Schreiber qui est devenu son premier patron.

Alors qu’il venait de signer pour une entreprise, il démissionne le soir même parce que Pierre Servan-Schreiber réussit à le convaincre. Il lui offre l’opportunité d’aller à Bruxelles.

Après cette première expérience, Vincent Siguier continue sa carrière chez Fidal à Rouen. Il se laisse glisser même s’il nous avoue que la ville ne le tentait pas plus que cela. C’est là qu’il rencontre son mentor qu’il admire.

Il y reste 7 ans et se rend compte que ce qu’il veut, c’est manager une équipe. Les relations humaines lui plaisent.

Ce passage de Rouen à Versailles est l’occasion d’aller vers des bureaux plus petits et moins structurés dans lesquels il devient le seul manager de l’équipe. Ce qui lui plaît réellement c’est la pluridisciplinarité de son poste : technicien, manager et commercial, il apprend à maîtriser toutes ces casquettes.

La proposition d’association arrive de manière fluide et extrêmement naturelle. Il prend ainsi la direction du bureau de Versailles. Ce qui l’anime, c’est son besoin de concilier sa vie professionnelle et personnelle. Pour ce qui est du travail, il rencontre la difficulté de s’imposer et de s’affirmer dans une équipe où la majorité est plus âgée que lui. Il passera 14 ans à Versailles pour continuer à Neuilly où il ne restera pas très longtemps.

Alors qu’il se sentait très épanoui à Versailles, l’ambiance à Neuilly est différente : il ne s’entend pas avec le nouveau Président.

Un nouveau chapitre s’achève et la page se tourne. Vincent décide rapidement de rejoindre une nouvelle structure : le cabinet Granrut.

Au début, il n’est pas extrêmement emballé puisque le cabinet a une image axée sur le judiciaire mais très rapidement, Vincent se rend compte que la structure et lui ont des valeurs communes. De plus, Granrut souhaite renforcer sa position en conseil. En quelques mois seulement, notre avocat devient gérant. C’est le comble.

« On n’est rien sans une équipe »

Concrètement et d’un point de vue financier, il est important de savoir que le management n’est pas une fonction rémunérée en tant que telle. Pourtant ça lui plaît. Il s’épanouit à gérer du collectif, c’est dans ces moments-là que son côté sportif prend le dessus.

Pour lui, ça reste une fonction qui est plus que gratifiante. Il aime se sentir utile et apporter sa pierre à l’édifice puisque lui, nous dit-il, n’a jamais eu vraiment le courage de créer sa propre structure.

A Granrut, tout change. C’est le principe de démocratie qui prime : un homme, une voix. Aujourd’hui devenu Herald, la structure s’est tournée vers de nouvelles opportunités. Vincent a eu la chance de pouvoir vivre et participer à ce changement.

Ce nouveau nom illustre la volonté de se tourner vers l’international et la vocation de grandir. S’il y a déjà 17 associés, la structure tend à se féminiser, à transmettre.

D’un point de vue humain, il y a la volonté de bien payer les collaborateurs tout en leur permettant d’avoir une vie personnelle.

Pour Vincent, cet équilibre est nécessaire.

« Ce qui me passionne, c’est d’accompagner les entrepreneurs »

Ce que Vincent aime dans son métier, c’est la diversité de typologie de dossier qu’il côtoie : de la bijouterie au retail, il passe par tout. Varier les secteurs, les découvrir et les connaître, c’est ce qui le stimule, le passionne.

La pratique, c’est passionnant quelques instants, les premières années. Mais après, ce n’est pas quelque chose qui change vraisemblablement. Alors que les dossiers sont nouveaux, ils traitent de différentes problématiques, illustrent l’actualité.

Vincent Siguier a 31 ans d’avocature à son actif. Ce qu’il en retient, c’est la transmission. Pour lui, elle est nécessaire.

Quant aux entreprises d’avocats, c’est bien mais il est important de garder en tête qu’un avocat reste un avocat. Les cabinets ne peuvent être des entreprises comme les autres. En effet, ils ont leurs spécificités, ils doivent respecter un certain nombre de principes et de valeurs en lien avec la déontologie notamment.

De manière rétrospective, Vincent Siguier a le sentiment général de s’être senti utile aux autres, il se plaît à créer des liens.  

« Rien de grand ne se fit sans enthousiasme »

Cette citation de Ralph Waldo Emerson lui tient à cœur. Ce que Vincent veut mettre en exergue ici c’est que le métier exigeant et difficile mais c’est aussi un métier de passion. La passion est un élément qui doit être central pour que les avocats puissent en vivre les avantages et les inconvénients.

« J’aide des gens riches à devenir un peu plus riche »

Mais derrière tout ça, il y a des entreprises, des emplois et des activités économiques et c’est en étant conscient de cela qu’il se rend compte de son utilité.

Nous remercions chaleureusement Vincent Siguier pour son partage d’expérience ! Il inspirera de nombreux avocats, nous en sommes certains !

Belle écoute à tous !

Ne ratez pas nos guides !

Nous réalisons des tonnes de contenus gratuits à destination des avocats et notamment des guides méthodiques sur de nombreux thèmes : Développement commercial, recrutement, LinkedIn, site internet… N’hésitez pas à les télécharger pour accélérer le développement de votre activité !

Cela pourrait vous interesser

Solution par HF Avocat permet de renforcer la résilience et l’agilité au sein de la profession d’avocat », François Fagot – Avocat associé chez HF Avocats.
02/28/2024-Advocat
« Solution par HF Avocat permet de renforcer la résilience et l’agilité au sein de la profession d’avocat », François Fagot – Avocat associé chez HF Avocats. »
Nous sommes heureux d’avoir accueilli François Fagot, avocat associé chez HF avocats. Cette rencontre fût l’occasion de découvrir...
Nous sommes dans un droit en cours de construction » Patrice Spinosi – Avocat au conseil d’Etat et à la Cour de cassation.
02/13/2024-Advocat
« Nous sommes dans un droit en cours de construction » Patrice Spinosi – Avocat au conseil d’Etat et à la Cour de cassation. »
Nous accueillons aujourd’hui Patrice Spinosi. Avocat médiatisé , Maitre Spinosi est un fervent défenseur des droits fondamentaux. Il...
podcast Patrick Maisonneuve
01/15/2024-Advocat
« Tout est possible dans cette profession et le meilleur est souvent au rendez-vous.» – Patrick Maisonneuve, Avocat en Droit Pénal Général et Droit Pénal des Affaires | Podcast »
Patrick Maisonneuve, invité de notre podcast, est un avocat de renom, célèbre pour son expertise en droit pénal....
Navigation