podcast

« « L’approche pluridisciplinaire permet de révéler des choses insoupçonnées. » – Géraud Mégret, Avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation »

Géraud mégret podcast

Parcours de Géraud Mégret

Géraud Mégret nous raconte comment il est devenu avocat aux Conseils, expliquant que cela n’était pas sa vocation première. Il a découvert sa passion pour le droit et la matière juridique dès son arrivée à la fac, notamment grâce au concours de plaidoirie Lysias. Il a d’abord envisagé une carrière universitaire avant de se tourner vers la profession d’avocat.

La formation et l’entrée dans la profession

Sur la formation requise pour devenir avocat aux Conseils, Géraud explique que même les docteurs en droit doivent suivre une formation spécifique de trois ans et passer un examen pour obtenir le certificat d’aptitude à la profession d’avocat aux Conseils.

Géraud nous parle également de ses premières années en tant que collaborateur.

Le métier d’avocat aux conseils

Géraud explique que le métier d’avocat aux Conseils ne se limite pas à rédiger des mémoires et des pourvois, mais il offre une ouverture sur diverses matières juridiques.

Il souligne même l’importance de la pluridisciplinarité dans sa pratique et la façon dont cela lui permet de contribuer à la construction du droit et de la jurisprudence.

L’évolution vers le statut d’associé

Il partage son expérience de formation à la technique de cassation et d’ouverture à différentes matières au cours de ses six années en tant que collaborateur.

Géraud explique que pour devenir associé aux Conseils, la capacité à générer du chiffre d’affaires n’est pas aussi cruciale que dans les cabinets d’avocats classiques. Il insiste sur l’importance du goût pour le droit et de l’appétence pour le métier.

Il mentionne la création de charges pour les diplômés et l‘absence de nécessité de racheter un cabinet existant.

Structure et spécialisations au sein des cabinets aux conseils

Il n’y a pas de départements spécialisés comme dans les cabinets classiques, mais plutôt une approche pluridisciplinaire où chaque avocat peut s’ouvrir à diverses matières.

Il souligne que le modèle économique diffère de celui des cabinets classiques et que l’accent est mis sur la capacité à construire la jurisprudence plutôt qu’à générer du chiffre d’affaires.

Nouvelles technologies et intelligence artificielle dans les cabinets aux conseils

Géraud Mégret explique qu’il y a encore peu d’outils exploitables au quotidien en matière d’intelligence artificielle dans son domaine. Il mentionne que les moteurs de recherche et certaines automatisations existent, mais qu’il n’existe pas encore d’outils véritablement efficaces.

Il souligne l’importance pour les avocats de s’intéresser à ces technologies malgré leurs limites actuelles.

Il aborde la question de l’impact des nouvelles technologies, notamment de l’open data, sur la création du droit.

Il explique que de plus en plus de décisions de justice sont mises en ligne, ce qui facilite leur exploitation grâce à des moteurs de recherche puissants. Il souligne que cela peut entraîner un changement de paradigme dans le système juridique, passant du raisonnement basé sur le précédent au raisonnement automatisé. Il insiste sur l‘importance de s’interroger sur l’éthique de l’utilisation de ces technologies.

Le développement de clientèle

Le développement de clientèle est important, mais ce n’est pas la principale préoccupation de maitre Mégret. Il met en avant la qualité du travail comme moteur principal du développement de la clientèle et souligne l‘importance de la visibilité grâce aux arrêts rendus par les juridictions supérieures.

Les axes de développement de l’activité

Il met en avant la qualité du travail, la qualité du service, la communication substantielle, la politique doctrinale, et la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) comme des éléments clés pour le développement de l’entreprise.

Équilibre vie professionnelle – vie personnelle

Géraud Mégret explique que son cabinet a une politique de télétravail flexible depuis longtemps, permettant aux collaborateurs de choisir leur niveau de télétravail. Il souligne que la rémunération est fondée sur le travail réalisé plutôt que sur un forfait, ce qui offre une grande flexibilité aux collaborateurs en fonction de leurs besoins.

Géraud Mégret explique que la rémunération des collaborateurs dépend de la complexité des dossiers plutôt que de leur enjeu financier.

Expérience devant la Cour de cassation

Géraud Mégret partage son expérience marquante devant la Cour de cassation, où il a plaidé dans une affaire complexe de droit pénal des affaires. Il explique sa conviction quant à la nécessité d’une faute détachable du dirigeant social dans le cas d’une action civile seule, même lorsque l’action pénale est éteinte. Bien qu’il n’ait pas réussi à convaincre la Cour de cassation, il souligne l’importance des débats et de la qualité des intervenants devant une formation plénière de la Cour.

Géraud Mégret considère que l’échec peut aussi contribuer à la construction jurisprudentielle. Il exprime son respect envers le système judiciaire qui permet des débats techniques et complexes, même s’ils ne peuvent pas toujours conduire à des évolutions de jurisprudence.

La passion pour le métier

Géraud Mégret parle de sa passion pour son métier d’avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation. Il insiste sur l’importance de l’envie et du goût dans la réussite professionnelle.

On lui souhaite de continuer à cultiver cette passion.

Cela pourrait vous interesser

isabelle wekstein podcast avocate
12/04/2023-Advocat
« « L’Intelligence Artificielle va révolutionner ce métier » – Isabelle Wekstein, Avocate à la Cour, associée chez WAN Avocats. »
« L’Intelligence Artificielle va révolutionner ce métier » Nous sommes ravis de vous présenter notre dernier podcast présentant...
céline astolfe podcast
11/27/2023-Advocat
« « Quand on s’ennuie, il faut arrêter », Céline ASTOLFE, avocate associée chez Lombard Baratelli Astolfe & associés »
« Quand on s’ennuie, il faut arrêter », Céline ASTOLFE, avocate associée chez Lombard Baratelli Astolfe & associés...
laura ballester, podcast anomia
11/20/2023-Advocat
« Un podcast rafraîchissant ! Laura Ballester, Avocate en droit du travail, co-fondatrice de Adeona Avocats »
Un podcast rafraîchissant ! Nous sommes constamment honorés par la diversité et la richesse des expériences de tous...
Navigation