podcast

L’IA et les avocats : Comment améliorer sa productivité et gagner du temps

L’intelligence artificielle (IA) transforme rapidement notre monde. De la médecine à l’automobile, presque tous les secteurs d’activité ont été touchés d’une manière ou d’une autre. Le secteur juridique, souvent perçu comme traditionnel et réfractaire au changement, n’est pas en reste. Cet article se propose de plonger dans l’impact de l’IA sur la profession d’avocat, en soulignant ses avantages et ses limites.

L’IA et l’Avocat : Une révolution à deux tranchants

L’IA comme levier de productivité

L’IA offre des avantages considérables pour les avocats en optimisant leur efficacité, en améliorant la qualité de leur travail et surtout, en les aidant à rester compétitifs dans un environnement juridique en constante évolution.

Considérons, par exemple, la recherche juridique qui, en raison de la quantité d’informations à traiter, exige un effort substanciel. Avec des outils comme ROSS, basé sur l’IA, il est possible de faire des recherches en langage naturel, économisant ainsi des heures de travail qui ne sont pas à négliger.

Un autre exemple peut être celui d’un avocat en droit des contrats qui peut désormais utiliser ces outils pour identifier rapidement des clauses problématiques dans une pile de documents grâce à des algorithmes de reconnaissance de texte qui peuvent analyser rapidement des milliers de documents pour trouver des éléments pertinents dans une affaire.

Les limites de l’IA

En revanche, on ne peut pas fermer les yeux devant certains de ses inconvénients.

L’IA, où du moins, son développement à ce jour, est encore loin de comprendre les nuances et le contexte avec la même finesse qu’un avocat expérimenté pourrait le faire. Et pire encore, un algorithme peut mal interpréter une disposition légale en raison de son incapacité à comprendre les subtilités du langage et du droit.

De plus, l’IA ne remplace pas l’importance de la relation humaine dans la pratique juridique, qu’il s’agisse de comprendre les besoins émotionnels d’un client ou de persuader un jury.

Pourquoi tout avocat devrait envisager d’utiliser l’IA

Rester compétitif

Ignorer l’IA et le potentiel qu’elle propose, serait une grave erreur stratégique. De grands cabinets investissent déjà massivement dans l’IA pour automatiser diverses tâches, de la gestion de documents à la prédiction d’issues légales. Ne pas suivre cette tendance pourrait rapidement rendre un cabinet obsolète.

Optimiser le temps

C’est connu, les avocats sont souvent submergés de travail, c’est en ça qu’intervient l’intelligence artificelle de tout genre. L’IA peut en effet prendre en charge des tâches routinières comme le tri de documents, laissant plus de temps pour des activités à plus forte valeur ajoutée. Imaginez gagner quelques heures chaque semaine ; cela peut se traduire par plus de temps consacré au développement de la stratégie d’un cas ou à l’acquisition de nouveaux clients, et cela sans parler d’un soulagement mental non négligeable qui peut tout simplement améliorer la qualité du travail fourni.

S’adapter à une nouvelle génération de clients

Les clients d’aujourd’hui sont numériquement avisés. Ils s’attendent à des solutions rapides et efficaces. Un cabinet qui intègre l’IA dans son fonctionnement pour accélérer ses procédures ou pour offrir des analyses approfondies, peut être plus séduisant pour cette nouvelle génération de clients pour cette nouvelle génération de clients. Françoise Maigrot en parle notamment dans notre dernier podcast, qu’on vous invite à découvrir si vous voulez en savoir plus.

L’intelligence artificielle pour l’avocat : un outil, pas une solution miracle

Les défauts de l’IA

Bien évidemment, nous ne vous présentons pas ici l’IA comme la solution à tous vos problèmes. Malheuresement, l’IA n’est pas infaillible et il ne faudrait pas se laisser porter avec une confiance aveugle de ses systèmes.

Un des principaux défauts réside dans sa gestion des sources. Une IA formée sur des données obsolètes ou biaisées fournira des résultats erronés. Par exemple, si une IA est alimentée avec des lois ou des jurisprudences passées, elle pourrait fournir des conseils erronés. De plus, si vous utilisez des prompts trop généraux ou mal structuré, vous risquez d’avoir des réponses erronées. Alors attention à ne pas vous faire avoir, une relecture n’est pas une suggestion mais plutot une nécessité.

La nécessité d’une intervention humaine

C’est pourquoi, il faut rappeler que l’IA est un outil, pas un remplaçant pour le jugement humain. Il est donc crucial d’approcher son utilisation avec discernement. Par exemple, lorsqu’une IA suggère une certaine stratégie légale en fonction de statistiques, il appartient toujours à l’avocat d’évaluer si cette stratégie est applicable à son cas spécifique. L’IA pourrait ne pas proposer une solution judicieuse.

La formation continue

Comme c’est le cas pour tout ce qui concerne la technologie, l’IA progresse à un rythme soutenu. Les avocats doivent donc s’engager dans une formation continue pour rester à jour sur les meilleures pratiques, les nouvelles applications et les limites des outils qu’ils utilisent.

Outils spécifiquement recommandés pour les avocats

Midjourney pour les images

D’après le diction, il ne faut pas juger un livre par sa couverture, mais malheuresement, c’est le cas de notre société. En effet, dans notre ère numérique, la présentation visuelle compte énormément. Midjourney propose des d’imagerie basées sur l’IA qui peuvent transformer la manière dont un cabinet présente ses services en ligne ou dans des présentations aux clients.

ChatGPT pour les textes

On ne présente plus ce logiciel qui a propulser l’IA au rang où elle se trouve aujourd’hui. Cet outil peut aider à la génération de contenu, la rédaction d’articles de blog ou encore à la création d’e-mails automatisés pour la clientèle. Sa capacité à produire du texte de haute qualité en peu de temps peut être un atout précieux. Mais n’en abusez pas.

Harvey pour les avocats

Pour des besoins plus spécifiquement juridiques, Harvey est en train de construire un outil pour accélérer le travail des cabinets ! N’hésitez pas à vous inscrire à leur mailing list !

Le futur de l’IA et l’avocat

Le paysage juridique évolue rapidement, et l’IA joue un rôle de plus en plus important dans cette transformation. En tant qu’avocats, il est de notre responsabilité non seulement de suivre ces changements, mais aussi de les comprendre profondément pour mieux servir nos clients. Ignorer l’IA serait comme ignorer l’arrivée d’Internet dans les années 90 : une occasion manquée qui pourrait avoir des implications à long terme sur la compétitivité et la pertinence d’un cabinet.

Cela pourrait vous interesser

Comment renforcer l’image de votre cabinet d’avocats.
02/26/2024-BusinessDéveloppement commercial
Comment renforcer l’image de votre cabinet d’avocats.
La formation continue est un formidable levier d’insertion professionnelle et également d’orientation. Elle permet de se former et...
Comment bâtir une solide réputation en ligne pour un avocat
02/16/2024-BusinessDéveloppement commercial
Comment bâtir une solide réputation en ligne pour un avocat
La formation continue est un formidable levier d’insertion professionnelle et également d’orientation. Elle permet de se former et...
La formation continue pour le développement des compétences des avocats
02/09/2024-BusinessDéveloppement commercial
La formation continue pour le développement des compétences des avocats
La formation continue est un formidable levier d’insertion professionnelle et également d’orientation. Elle permet de se former et...
Navigation