podcast

Rédiger des articles pour développer son cabinet d’avocats

Faire partie d’un bon cabinet d’avocat, c’est bien, le rendre influent, c’est mieux.

Comme vous l’aurez compris, au plus vous serez visible, au mieux vos affaires se porteront. Pour arriver à ses fins, il existe évidemment un grand nombre de stratégies efficace. Aujourd’hui, nous allons aborder celle de la rédaction d’articles. Eh oui, spoiler alert, il ne suffit pas d’écrire quelques lignes sur un sujet. Nous allons voir que c’est beaucoup plus complexe que ça.

Parce qu’un grand nombre d’avocats s’y sont déjà essayés et que bien d’autres souhaitent commencer, voici quelques conseils sur la méthodologie de la rédaction d’un article.

D’abord, il faut prendre conscience que nous sommes surchargés et saturés d’information, vous ne pouvez pas vous permettre d’écrire pour écrire : privilégiez la qualité à la quantité.

I. Comprendre et analyser votre audience :

Analysez les besoins et les intérêts de votre audience cible. En tant qu’avocat, vous devez observer vos cibles, comprendre leurs questionnements, leurs problématiques. L’objectif est qu’il « gagne » quelque chose en lisant ! Il faut que vous captiez leur attention.

Pour cela, il vous sera facile de reprendre leurs codes : réseaux de publications, jargons, langage, et cetera. Allez droit au but. Dans votre démarche, il est important de vous faire comprendre et de vous adapter à votre clientèle.

Soyez le plus clair possible, mettez-vous au niveau de vos lecteurs : si vous faites une analyse juridique très technique, cela ne l’intéressera sûrement pas ! Ils n’auront pas les mêmes références que vous et votre travail, aussi profond et pertinent soit-il ne servira pas à grand-chose puisqu’ils ne comprendront pas. Ainsi, ayez toujours en tête ceux à qui vous vous adressez : vos propos seront beaucoup plus clairs et limpides.

N’hésitez pas à « vulgariser » vos propos tout en conservant le sens et la précision. N’oubliez pas que c’est vous l’expert, pas eux. Aussi, ajustez le ton au support sur lequel vous publiez votre article. En effet, le style approprié n’est pas le même sur un format web ou sur papier. Ces éléments doivent être pris en compte.

II. Choisissez des sujets pertinents :

Deuxième gros point : la thématique.

D’un point de vue pratico pratique, il faut que vous intéressiez votre lectorat que vous visez. Tout dépend de votre cible : quel intérêt de parler du M&A si vous faites du droit de la famille ? En réalité, il faut penser stratégique.

Vous travaillez avec des pharmaciens ? Écrivez sur le sujet ! L’idée c’est de rendre vos publications attractives et attrayantes.

Optez pour des sujets qui intéressent votre public cible et qui sont en lien avec vos domaines de spécialisation. Soyez à la page et à l’écoute de vos clients. C’est en étant à leurs côtés, en contact avec eux que vous trouverez de l’inspiration. L’important est que vous soyez à leurs côtés afin de répondre au mieux à leurs besoins.

Suivez l’actualité juridique pour trouver des sujets d’actualité pertinents.

Une fois que vous avez ces deux premiers éléments en tête, vous pouvez passer à la conception, au travail pratique

III. Structurez votre article :

Notez que de manière générale un internaute reste sur une page moins d’une minute. Il faut donc que vous sécurisiez votre lectorat très rapidement. Derrière tout cela, il y a une stratégie. Encore une fois, mettez-vous à sa place. Lorsque vous lisez un roman : tout est fait pour que le titre, la quatrième de couverture ou encore la préface vous attire assez pour continuer la suite du livre. Vous devez faire pareil. En quelques secondes, le lecteur doit comprendre les thématiques de votre article, votre point de vue et vos éléments de réponse.

Pour cela, la catch-phrase est primordiale : c’est une expression ou phrase courte qui tape à l’esprit, elle intrigue, suscite l’intérêt et crée un certain suspens. De quoi donner envie d’en savoir plus.

Quant à la structure du texte, si votre propos est clair alors la structure le sera aussi. Mais pour vous aider, n’hésitez pas à :

  • Écrire des gros titres pour chaque partie, courts et accrocheurs – utilisez les h1 – h2 – h3 : Voir article SEO
  • Des listes de petites phrases ou de mots qui révèlent le sujet du paragraphe
  • Les mots-clés en gras

Ces éléments vous permettront de faire un référencement simple et naturel. Mais pour aller plus loin concernant le SEO, n’hésitez pas à lire l’article d’Ourama, agence web pour les cabinets d’avocats sur le sujet.

Pour revenir sur la structure, il est préférable que vous organisiez vos parties de manière claire et cohérente afin que le lecteur puisse comprendre rapidement la logique et l’objectif de cette lecture. Il est préférable d’écrire moins et d’aller droit au but plutôt qu’énormément et de se perdre sous la masse de mots…

Utilisez la règle des 5W ( who, what, why, where, how ) :

Qui ?

A qui vous vous adressez ? Comme dit plus haut, votre cible doit se sentir concernée dans les propos que vous évoquez. Lorsque vous écrivez, c’est toujours à destination d’un lectorat.

Quoi ?

Le sujet : vous devez être clair et synthétique de sorte que lorsqu’on vous lit, on comprenne rapidement, en quelques secondes là où vous voulez en venir.

Pourquoi ?

Si vous écrivez c’est que vous tentez de répondre à une question, à des problématiques quel est l’intérêt de votre propos, à quel besoin vient-il répondre ?

Où ?

Ce où peut être destiné à différents aspects. Il concerne autant l’aspect temporel au niveau de l’écriture que la plateforme où vous allez écrire : web, papier, LinkedIn, WordPress, blog, votre site ou non, etc…

Comment ?

Ici, ça touche plutôt à la mise en forme de votre article. Un texte clair est un texte bien écrit. Pour faciliter la lecture à vos lecteurs vous devez être organisé :

  • Une idée = un paragraphe
  • Mettez des sous-titres
  • Faites des listes pour vos propos soient visibles et que votre logique soit facile à repérer !
  • Mettez des mots en gras pour vos mots-clés

IV- Faites preuve d’imagination

Essayez d’être inventif : qu’est ce qui peut accompagner un texte ? Vous pouvez par exemple réaliser une vidéo sur vos articles ? Illustrer avec des photos ou un carrousel pour les réseaux sociaux.

Enfin, n’ayez pas peur d’être interactif :

N’hésitez pas à être ouvert à la discussion : invitez vos lecteurs à interagir avec vos propos, à donner leurs avis : cela vous aidera vous-même et vous permettra d’entrer en contact avec certains prospects pour comprendre plus en profondeur leurs problématiques.

Enfin, ayez confiance en vous. Vous avez un gros bagage intellectuel, un savoir-faire et une expertise qui permettent d’avoir une vision des choses intéressante. Maintenant, vous avez toutes les clés en main, lancez-vous !

Cet article s’inscrit dans la lignée de ceux qui peuvent vous amener à mettre en place une stratégie de contenu pour développer votre activité. Nous avons écrit un guide complet sur ce sujet que vous retrouverez ci-dessous ! Vous retrouverez également de quoi prendre contact avec Ourama pour déléguer ce travail à leur équipe de rédacteurs dédiée aux avocats.

Cela pourrait vous interesser

Comment bâtir une solide réputation en ligne pour un avocat
02/16/2024-BusinessDéveloppement commercial
Comment bâtir une solide réputation en ligne pour un avocat
La formation continue est un formidable levier d’insertion professionnelle et également d’orientation. Elle permet de se former et...
La formation continue pour le développement des compétences des avocats
02/09/2024-BusinessDéveloppement commercial
La formation continue pour le développement des compétences des avocats
La formation continue est un formidable levier d’insertion professionnelle et également d’orientation. Elle permet de se former et...
CRM pour avocats
01/26/2024-BusinessDéveloppement commercial
CRM: Un atout majeur pour les cabinets d’avocats
Dans un secteur très concurrentiel, comme celui du droit, la gestion de la relation client (CRM) s’est avéré...
Navigation