Quel site internet pour un avocat ?

Aujourd’hui, l’avocat ne peut plus se contenter du fameux “Bouche à oreille” pour être connu ou acquérir de la clientèle ! En effet, comme le montre de nombreuses études, une part significative des clients, que ce soit des particuliers ou des entreprises, cherche un avocat sur internet. Être absent sur le web revient à se priver d’un tiers de la clientèle potentielle ! Toutefois, il ne faut pas être présent pour être présent ! Il faut que cette présence soit réfléchie et qu’elle serve un objectif. Une Landing Page (ou site Vitrine) peut, selon ce que vous recherchez, être adaptée pour produire l’effet escompté.

Quel type de site internet doit créer un avocat ?

Selon ce que vous recherchez, le site internet ne va pas du tout être construit de la même façon que ce vous attendez de ce dernier. Un site internet peut :

·       Servir de carte de visite : Si c’est le but recherché, il vous suffit de présenter votre marque, votre équipe, vos domaines de compétences ou de spécialités, présenter des témoignages clients et indiquer vos contacts. Toutefois, ne vous attendez pas à être trouvé sur les moteurs de recherches et ne pensez pas avoir un bon significatif d’appels ou de prise de rendez-vous ! Ce site doit être présent sur vos cartes de visites papiers, dans vos signatures e-mails et sur les différents annuaires. Pour obtenir ce type de site vitrine, prévoyez un budget de 500 euros HT.

·       Communiquer sur votre spécialité : Une stratégie d’acquisition passe par la création d’un site internet. Notamment par ce qu’on appelle le “Content Market” (Stratégie de contenu). Pour mettre en place cette stratégie, il vous faudra être assidu et patient. Pour être référencé et visible sur les moteurs de recherches, vous devrez écrire des articles et/ou publier des vidéos et/ou faire des podcasts et/ou faire des interviews… en parlant de votre expertise. Il vous faudra traiter des sujets de fonds ou vulgariser certains sujets selon la cible que vous visez. Si l’objectif est d’être repéré par des DRH d’entreprises du CAC 40 sur des sujets de droit social, il vous faudra du fond. Si l’objectif est d’attirer les particuliers profanes dans cette matière, des sujets de vulgarisation seront beaucoup plus adaptés. Pour ce type de site internet, nous préconisons une page d’accueil classique présentant votre activité (CF supra) et sur ce même site, une page blog que vous organiserez pour diffuser vos contenus. Pour ce type de site, prévoyez un budget entre 900 et 1500 euros HT selon le prestataire et la complexité de votre demande. Ce type de site internet est beaucoup plus performant et vous permettra de créer beaucoup plus d’interactions avec votre cible si les besoins de cette cible sont bien compris.

·       Un site servant de canal d’acquisition : Votre site change totalement d’objectif ! Vous ne voulez plus simplement être présent ou communiquer sur internet : vous voulez vendre sur ce support. Pour créer ce site internet, cela demande un travail de fond très intense pour comprendre une problématique, comprendre les besoins de la cible visée et répondre de la bonne façon à ce besoin. Ce type de page est très simple et rapide à mettre en place, c’est le travail de fond en amont qui lui est beaucoup plus complexe. Si l’offre est mal ciblée, rien ne se produira. Si vous avez mal compris les besoins de votre cible, rien ne se produira ! SI vous répondez au bon problème mais pas de la bonne façon, rien ne se produira ! Il faut donc mettre en place un vrai workshop avec vos équipes et travailler avec méthode et discipline. Pour mettre en place ce site internet, prévoyez un budget de 600 euros HT mais un travail de fond très sérieux au préalable !

Vous avez maintenant les principales informations pour faire votre choix. Toutefois, cette présentation est largement vulgarisée et reste non-exhaustive ! Si vous souhaitez avoir une explication plus détaillée sur les différentes possibilités, vous pouvez nous contacter sur contact@anomia.fr !

Mise en garde : ce qu’un avocat doit faire pour que son site soit performant !

Le site vitrine répond à certains objectifs comme nous l’avons vu ci-dessus ! Toutefois, je tiens à vous informer ici que ce type de site ne va pas faire exploser votre activité. C’est uniquement la première brique d’une stratégie globale ! Il y a d’autres aspects sur lesquels il faut passer du temps, tel que le référencement sur les moteurs de recherches, l’interconnexion de vos réseaux sociaux ou la mise à jour de votre site et de vos réseaux.

Vous avez peut-être déjà vu ce terme de “SEO” ou de façon vulgaire “Le référencement naturel”. L’algorithme de Google va référencer les articles, pages, sites internet en fonctions de plusieurs critères tels que leurs intérêts pour les internautes, le nombre de partages, les mots-clés, la pertinence… Personne ne connait tous les critères qu’utilise l’algorithme qui est en perpétuelle mutation. Toutefois, ce qui est sûr, c’est que pour être visible, vous devez être bien référencé. Il faut que vos mots-clés soient biens ciblés, que la structure de votre site internet soit optimisée pour le référencement ou encore que votre audience accorde de l’intérêt à votre site ou à vos contenus. Nous vous expliquerons dans un prochain article comment mettre en œuvre une bonne stratégie de référencement.

Pour donner un coup de boost à votre site internet, nous vous conseillions d’interconnecter vos réseaux. LinkedIn et potentiellement Facebook (selon votre cible) doivent être connectés avec votre site. A l’inverse, vos différents réseaux doivent être accessibles sur votre site internet pour que votre cible bascule d’un réseau à l’autre ! Le fait d’interconnecter vos réseaux vous permettra d’avoir un meilleur référencement car les robots de Google comprendront que ces réseaux appartiennent au même ensemble ! De plus, lorsque vous publiez un contenu sur votre site, relayez-le via vos réseaux ! Cela permettra à un plus grand nombre d’internautes de découvrir votre site internet et d’interagir avec vous par le fameux “Call to Action” ! Le “Call to Action” (ou appel à l’action) est un “bouton” qui incite votre visiteur à effectuer telles ou telles actions (prise de RDV, appel, envoi de mails, souscriptions à une offre en ligne, laisser un contact pour être rappelé…) !

Votre site et vos réseaux vous représentent sur internet. Il faut donc que ceux-ci soient mis à jour pour ne pas desservir votre activité  ! Durant l’étude que nous avons faite pour vous donner ces conseils, nous avons vu de nombreux sites qui n’étaient pas mis à jour par rapport à la spécialité exercée par le cabinet, des réseaux sociaux laissés à l’abandon ou des numéros de téléphone même plus à jour ! Si vous décidez d’être présent sur internet, il faut le faire vraiment ! Ne rien laisser à l’abandon ou tout supprimer !

J’espère que tous ces conseils vous seront utiles ! Si vous avez besoins d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La newsletter Anomia

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 400 avocats abonnés.