podcast

« Relancer un avocat, c’est décourageant – ça fait un peu peur. »

Émilie Le MappianResponsable juridique à la Fondation Giacometti

Emilie Le Mappian

Aujourd’hui dans ce nouvel épisode d’Objectif Clients, nous recevons Emilie Le Mappian, responsable juridique à la fondation Giacometti. 

La Fondation Alberto et Annette Giacometti est une institution française privée reconnue d’utilité publique en décembre 2003. Elle a pour but la protection, la diffusion et le rayonnement de l’œuvre d’Alberto Giacometti.

Son métier de responsable juridique de la Fondation Giacometti 

Le métier d’Emilie au sein de la fondation consiste dans un premier temps à gérer les problématiques liées aux droits d’auteur, à suivre les procédures liées à la contrefaçon, la mise en place d’un système d’octroi des licences…

Ses responsabilités se sont étendues simultanément du développement des activités de la fondation, notamment avec l’ouverture d’un lieu d’exposition en 2018. 

Elle est aujourd’hui chargée, en parallèle de ses missions de base, de rédaction de contrats, développement du mécénat, support général auprès des opérationnels, gestion des litiges immobiliers, respect des statuts…

Sa relation avec les avocats

Elle travaille avec plusieurs cabinets d’avocats, chacun assigné à des sujets précis (droit immobilier, questions statutaires, droits d’auteurs, marché de l’art).

Elle explique qu’elle gère généralement le pré-contentieux seule et ne fait appel à des avocats que lorsqu’il y a un aspect procédural ou sur un point de droit spécifique.

Pour les trouver, elle fonctionne principalement par recommandation de confrères, de collaborateurs ou encore d’avocats eux-mêmes.

En effet, pour des marchés spécifiques comme le marché de l’art, le milieu juridique est assez niche. Elle fait également partie d’un réseau qui organise des évènements de networking (L’Institut Art & Droit).

Lorsqu’on lui recommande un avocat, elle va faire des recherches afin de savoir si son profil correspond à ses besoins. Elle va regarder le site internet, les publications, qui sont pour elle un indice d’expertise ou encore le profil Linkedin de l’avocat.

Au niveau de ses critères de choix, elle prend compte de la bonne réputation interne du cabinet. Cela présage généralement du bon traitement des clients et du côté pédagogue d’un avocat.

Elle tient également compte de la réactivité, la capacité de l’avocat à faire des propositions innovantes mais également une rédaction synthétique et fluide.

Elle apprécie les avocats qui ont une approche pédagogique, ça lui permet de s’enrichir et de devenir plus précise sur ces sujets.

En termes de facturation, elle travaille à l’abonnement et au taux horaire.

Elle n’est pourtant pas en faveur de l’abonnement systématique, qu’elle ne trouve pas optimal à moins d’avoir des demandes très standardisées.

Émilie explique qu’elle apprécie lorsque des avocats prennent contact avec elle, surtout sur des sujets précis. Elle préfère néanmoins lorsque l’avocat ne lui propose pas directement ses services, qui sont sous-entendus, mais davantage pour “réseauter”. Cela lui permet de revenir vers cette personne lorsqu’un besoin se présente.

Elle reste informée de l’actualité juridique principalement via des lettres d’informations, notamment celles de l’Institut Art & Droit dont elle est membre , du centre français des fonds et fondations, via les publications LinkedIn et ses propres recherches thématiques.

Certains avocats lui partagent également des informations qui sont susceptibles de l’intéresser. 

Autrement de manière plus proactive, elle assiste à des colloques et conférences, qui lui permettent aussi d’échanger de manière plus informelle avec les avocats (mêmes de parti adverse).

L’équipe Anomia vous souhaite une excellente écoute !

Cela pourrait vous interesser

On a pour ambition de devenir le leader en droit social en France.
06/27/2022-AdvocatBusinessCréer son cabinetDéveloppement commercialManagementPilotage
« On a pour ambition de devenir le leader en droit social en France. »
Aujourd’hui dans ce nouvel épisode d’AdVocat, nous recevons Jean-Marc Albiol.  Jean-Marc est avocat associé chez Ogletree Deakins, cabinet...
Je ne suis pas qu’avocate, je suis cheffe d’entreprise.
06/21/2022-AdvocatCréer son cabinetDéveloppement commercialRecrutement & Management
« Je ne suis pas qu’avocate, je suis cheffe d’entreprise. »
Aujourd’hui dans cet épisode d’AdVocat, nous recevons Agathe Monchaux-Fioramonti, avocate associée chez Monchaux-Fioramonti.  Agathe est avocate au barreau...
Je demande toujours à mes collaborateurs 5 à 10% de plus que ce qu’ils sont capables de faire à leur niveau. 
06/07/2022-AdvocatCréer son cabinetDéveloppement commercialMarketing & CommunicationPilotageProcess & DigitalisationRecrutement & Management
« Je demande toujours à mes collaborateurs 5 à 10% de plus que ce qu’ils sont capables de faire à leur niveau.  »
Aujourd’hui dans cet épisode d’AdVocat, nous recevons Maître Benoît Greteau, avocat associé chez Veil Jourde. Benoît commence sa...
Navigation