podcast

« Malgré les contraintes chez Bredin Prat, il fallait que je développe ma clientèle »

Julien SancietAssocié fondateur chez Argos Avocats

Julien Sanciet

La première collaboration chez Bredin Prat

Il effectue son premier stage chez Bredin Prat, puis on lui propose de revenir pour sa première collaboration. Il reste près de 7 ans chez Bredin Prat. Son choix a été motivé par le prestige du cabinet, d’autant plus qu’il avait envie de faire du corporate. En 2009, le cabinet comptait à peu près 90 avocats, cela permettait en tant que collaborateur d’avoir un peu de liberté et d’autonomie. Il a très peu de surprises au niveau des tâches.

Toutefois, les attentes des associés sont très hautes. Cela est dû à la culture de l’excellence. Avant le changement d’envergure de Bredin Prat, les avocats comme Julien travaillaient sur beaucoup de sujets en droit des sociétés. Avec l’augmentation de la taille des équipes en corporate, la structure du cabinet a beaucoup changé, cela a permis à Julien de manager les stagiaires et les collaborateurs juniors. Julien avait en charge une partie de la gestion des collaborateurs juniors et des stagiaires.

Le commencement du développement personnel.

En 3ème année de collaboration, Julien prend de son premier dossier. Il s’occupe d’une session d’un petit magazine de presse, adressé par un confrère pénaliste, Antoine Maisonneuve. La gestion du dossier est gérée en binôme. Julien apprend la gestion de la relation client en son nom propre.

Il se rend compte de l’importance de développer sa clientèle malgré le rythme de travail chez Bredin Prat. Suite à un énorme dossier, la restructuration d’Areva, il veut se concentrer sur de plus petits dossiers. Or Julien ressent que le milieu est de plus en plus concurrentiel. Développer sa clientèle est également une bonne façon de s’émanciper un peu de la structure.

Pour commencer à créer une clientèle personnelle, Julien commence à activer son réseau. Il va chercher des avocats auprès de qui il peut se faire recommander. Également, il contacte des juristes d’anciens clients de Bredin Prat. Suite à ses changements, Julien demande à ne plus faire de « Jumbo Deal » et se spécialiser par secteur d’activité : les deals tech. Tout cela l’amène à un bon résultat et il sent qu’il peut mieux faire avec plus de temps.

Changer de structure pour mieux développer

Il décide alors de rejoindre une structure un peu plus agile pour allouer plus de temps à son développement personnel. Comme Julien était beaucoup chassé, il a beaucoup de choix. Il décide finalement de rejoindre en tant que counsel le cabinet Villey Girard Grolleaud.

Ce cabinet possède des deals large cap intéressants pour sa taille d’une dizaine d’avocats. Une organisation est clairement établie : Julien a pour but d’augmenter son volume de clientèle tout en travaillant sur les deals des associés.

La typologie des dossiers traités était beaucoup plus importante que chez Bredin Prat. Cela lui montre qu’il ne peut pas maîtriser les dossiers seuls aux meilleurs cabinets de la place sur la typologie des deals du cabinet.

De ce fait 2 choix :

  • Revenir dans un cabinet institutionnel pour se positionner en tant qu’associé. Cela était incertain à la vue du positionnement actuel.
  • Monter son cabinet et suivre une aventure entrepreneuriale.

Il décide de créer sa structure, mais pas seul, avec Magali Carosso. Il fallait réfléchir rapidement sur le modèle de cabinet, le modèle de rémunération, le développement du business, etc. Au bilan, 24 deals traités sur 2021 à deux associés. Pour la prochaine étape, il est question du recrutement que ce soit associés & collaborateurs.

Merci à Maître Sanciet pour son témoignage.

Dans ce podcast, il est question de :

  • La première collaboration dans un cabinet prestigieux en corporate
  • Du développement de clientèle
  • De la création d’une structure

L’équipe Anomia vous souhaite une excellente écoute !


Vous voulez pousser votre développement ? Rejoignez Omega, le réseau des avocats qui souhaitent piloter leur croissance, ensemble. 

Cela pourrait vous interesser

François Fagot
11/24/2022-Advocat
« Avant de devenir avocat, j’étais probablement un entrepreneur en puissance. – François Fagot – Avocat associé chez HF Avocats »
Avocat depuis maintenant 13 ans, François introduit son parcours en nous présentant sa vision du métier. Il considère...
Faire de son logiciel ERP son allié n°1
11/24/2022
« Comment choisir le logiciel métier de son cabinet d’avocats ? – Avec Vincent Coutansais, expert chez Diapaz »
Les avocats courent après le temps mais continuent de travailler comme s’ils en avaient ! Les cabinets qui...
Sophie Lapisardi Avocate associée
11/21/2022-Advocat
« « Pour innover, il faut être centré sur son client » Maître Sophie Lapisardi, avocate associée et fondatrice du cabinet Lapisardi Avocats et de Lexclair »
Dans ce podcast, maître Sophie aborde de nombreux sujets enrichissants tels que la création et le développement de...
Navigation