Jean-Louis Fourgoux, Fidal

“Mon cabinet faisait 2 millions d’euros de CA avant d’être absorbé par Fidal ” Jean-Louis Fourgoux, associé chez Fidal

Nous avons décidé de changer un peu l’angle de ces podcasts. Entendre la vie des avocats, leurs parcours, c’est intéressant. Mais ce qui nous intéresse le plus c’est la compréhension de l’activité de notre invité. Dans cet épisode, on entre plus vite dans le vif du sujet ! 

À presque 35 ans de barre, Jean-Louis Fourgoux vient nous parler de son activité. Jean-Louis Fourgoux est avocat directeur associé de Fidal, après avoir animé le cabinet Fourgoux-Djavadi & associés. Dans cet épisode on parle de : 

  • La fusion de son cabinet avec le cabinet Fidal : Pourquoi, alors qu’on exerce dans un cabinet en droit de la concurrence de premier plan, on décide de se rapprocher d’un mastodonte comme Fidal ? Jean-Louis explique les raisons pour lesquels il a validé l’absorption. 
  • Son positionnement et celui de son équipe : Un positionnement attaché au droit de la concurrence et au droit économique. Il a la volonté de ne pas spécialiser ses équipes sur l’entente, l’abus de positionnement dominante ou sur les concentrations. Pas de positionnement d’ultra spécialisation, mais un positionnement sectoriel fort sur trois secteurs d’activités.
  • Ses canaux d’acquisitions : Trois canaux d’acquisition assez classiques avec 30% de prescriptions, beaucoup de ventes croisées et recommandations des clients. Jean-Louis et ses équipes mettent également en place des actions de formation et d’écriture scientifique pour développer leur clientèle.
  • Comment intégrer une équipe déjà existante ? : c’est en cours ! Comme on peut s’en douter, ce n’est pas simple. Chaque équipe a son mode de fonctionnement : il va falloir harmoniser tout cela. Une tâche dans laquelle le confinement n’aide pas ! 
  • Chiffre d’affaires du cabinet avant fusion : 2 millions d’euros de CA 
  • Centres de profits : Ceux-ci ne sont pas catégorisés, on suit une rentabilité globale, mais pas par centre de profit. On va se servir des feuilles de temps pour vérifier que le dossier est rentable, mais on ne va pas plus loin dans l’analyse. Nous recommandons de mettre en place une catégorisation du chiffre d’affaires par centre de profit pour mieux appréhender son activité et prendre de bonnes décisions. 
  • Gestion de clientèle
  • Politique de prix et de facturation 

Vous l’aurez compris, dans ce podcast on balaie de façon large l’activité de Jean-Louis. N’hésitez pas à nous faire vos retours sur ce podcast. 

Bonne écoute !

Partager cette publication