Couverture du blog pour un webinar

Mettre LinkedIn au service de son activité d’avocat



LinkedIn est un outil puissant, mais encore faut-il savoir l’utiliser. Réseau social professionnel par excellence, la maîtrise de LinkedIn peut s’avérer capitale en termes de notoriété et d’acquisition clients.

Nombreux sont les avocats qui utilisent LinkedIn à tort et à travers. Avoir des centaines de likes sur vos publications est très bien, mais s’ils ne proviennent que de vos confrères et non de votre cible, vos efforts ont été vains !

Il y a des bonnes pratiques à mettre impérativement en œuvre si vous souhaitez utiliser la puissance de LinkedIn au service de votre activité d’avocat.

Si cela vous intéresse, nous vous invitons à visionner notre webinar au cours duquel Valentin vous emmène dans les coulisses de son LinkedIn personnel.

Définir sa cible

LinkedIn peut être utilisé à une multitude de fins différentes. C’est à vous qu’incombe la responsabilité de choisir quelle cible vous voulez toucher. Prenez le temps de définir votre objectif sur LinkedIn, votre action n’en sera que plus efficace.

Vous voulez toucher directement votre clientèle potentielle

LinkedIn est l’un des plus grands réseaux sociaux professionnels qu’il existe, vous y trouverez quasiment toutes les professions, y compris celles qui font partie de votre cible.

Si vous débutez sur LinkedIn et que votre réseau n’est pas encore très développé, il vous faudra mettre en place une stratégie de notoriété pour vous faire connaître. Afin d’être visible, vous devez être régulier dans la publication de vos posts. Nous vous recommandons de publier deux à trois fois par semaine sur votre LinkedIn personnel.

Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez piocher parmi notre liste de suggestions :

  • Un post de congratulation : félicitez-vous pour la clôture d’un gros dossier, une promotion, … ou remerciez les organisateurs d’un évènement auquel vous avez assisté
  • Un post sur l’actualité : décryptez et vulgarisez l’actualité juridique qui concerne votre cible, et uniquement votre cible. Il faut bien parler des enjeux de votre cible pour l’intéresser.
  • Un post coup de gueule : pointez du doigt un problème sur le marché qui vous révolte. Ce genre de post suscite beaucoup d’interactions et de débats en commentaire, mais peuvent être dangereux si votre position est trop polémique.
  • Un post informatif : fournissez des données et de la valeur ajoutée à votre cible, en répondant par exemple à une question qui vous est fréquemment posée.

Une fois que vous aurez gagné en notoriété, vous pourrez passer à une stratégie d’acquisition et réellement développer votre clientèle en entrant en interaction avec votre cible.

Vous voulez toucher les apporteurs d’affaires

Votre communication sera différente si vous voulez toucher les intermédiaires, ceux qui vous recommandent à vos clients. Il faudra plus mettre en avant votre expertise et votre professionnalisme.

Commencez déjà par identifier qui sont ces fameux apporteurs d’affaires : sont-ils des confrères qui ont besoin de votre expertise en soutien sur certains dossiers ? Ou bien des grandes banques par exemple ?

Vous voulez toucher des candidats à votre offre d’emploi

LinkedIn peut aussi servir lors des processus de recrutement, pour diffuser des fiches de poste et autres offres d’emploi. Pour recruter des bons éléments dans votre équipe, vous devez adapter votre communication LinkedIn. Les potentiels candidats doivent être incités à vous contacter, tout comme vos prospects.

Gagner en notoriété auprès de votre cible

Une fois que vous avez défini votre cible, adaptez tout votre profil en fonction de cette dernière, à commencer par votre description LinkedIn. Ces quelques mots sont la première chose que votre cible va voir, il faut qu’elle puisse immédiatement comprendre ce que vous pouvez faire pour elle. Mettez-y votre profession, vos spécialités et même votre secteur de prédilection par exemple.

Exemple : Avocate au barreau de Paris, droit de société, spécialisée dans le secteur automobile.

De plus, pour toucher votre cible, il faut que votre réseau soit construit en corrélation avec cette dernière. Si vous visez un secteur d’activité en particulier, votre réseau doit être composé en grande partie de personnes y travaillant.

Pour ce faire, tapez le titre de la profession qui vous intéresse dans la barre de recherche et ajoutez massivement votre cible dans votre réseau.

Attention : vos posts resteront lettre morte si votre réseau n’est pas adapté, vous devez impérativement vous adresser aux bonnes personnes.

Ne craignez pas d’ajouter des personnes que vous ne connaissez pas. LinkedIn est avant tout un réseau de professionnels, les utilisateurs accepteront souvent vos demandes de connexion sans vous connaitre personnellement.

Cependant, LinkedIn vous limite à 100 demandes d’ajout par semaine, soyez donc régulier et fixez-vous un objectif d’ajouts journaliers.

Exemple : ajoutez 20 professionnels chaque jour, du lundi au vendredi.

Publier des posts efficaces

Une fois que votre cible est claire, que votre réseau est cohérent, vous pouvez vous pencher sur votre stratégie de publication.

Afin d’optimiser au mieux l’efficacité de vos posts, nous vous recommandons d’appliquer la méthode A.I.D.A. qui se déroule en quatre points :

  • A comme « Attract » : l’œil de votre auditoire doit être attiré par une phrase d’accroche pertinente.
  • I comme « Interest » : intéressez votre cible en abordant succinctement leurs problématiques et enjeux par rapport au sujet de votre post
  • D comme « Describe » : c’est le cœur de votre post, décrivez-y de manière synthétique les informations que vous souhaitez transmettre.   
  • A comme « Action » : c’est la partie la plus importante ! Demandez à votre audience de faire quelque chose en fin de post : commentez « intéressé » pour recevoir un article, donnez votre avis dans un sondage, etc.

Mettre en place un suivi et mesurer l’efficacité de vos actions

Le pire écueil est de mettre toutes ces techniques en place sans mesurer après-coup leur efficacité. Vous ne pouvez pas vous permettre de perdre du temps en agissant à l’aveugle. Ainsi, une action éclairée passe par l’analyse de votre performance.

Prêtez attention au nombre de personnes qui ont vu votre post et vérifiez que celles qui le likent et commentent appartiennent bien en majorité à votre cible. Si ce n’est pas le cas, il faut impérativement repérer la source du problème : vous n’avez pas ajouté assez de personnes de votre cible dans votre réseau ? Ou bien vos posts ne sont adaptés à votre cible ?

Ensuite, il est également pertinent de mesurer la rentabilité de ce temps passé sur LinkedIn et d’étudier si le retour sur investissement est assez intéressant pour continuer à publier régulièrement. Pour ce faire, estimez la valeur de votre temps, et le temps passé à construire votre réseau et vos posts. Comparez alors ce coût d’acquisition clients au nombre de personnes qui vous ont contacté grâce à LinkedIn et sont devenues vos clients.

Pour finir, lancez-vous dans LinkedIn avec en tête des objectifs de conversion nets et chiffrés.

Après quelques mois de test, si vous constatez toujours que LinkedIn n’est pas rentable pour votre activité, que vous avez tout fait pour vous adresser à votre cible, changez de canal d’acquisition.





Partager cette publication