“Mes clients viennent me voir car ils savent que je vais prendre des risques : des risques mesurés” : Christophe Bigot, Avocat associé chez Bauer Bigot & Associés

A 55 ans, cet avocat en pleine fleur de l’âge a su s’imposer comme l’avocat numéro 1 en droit des médias. Avec des clients comme Le Monde, Le figaro, Google ou encore grand nombre des plus célèbres maisons d’éditions, Christophe Bigot représente plus de la moitié du marché en droit des médias.

A la base généraliste, Christophe se dirige très vite vers le droit des médias. Il souhaitait être spécialiste, créer un cabinet de niche. Il a réussi à créer l’ultra niche. Après avoir commencé sa carrière dans un cabinet en 1995, il crée son cabinet en 2000 et développe sa pratique.

Dans son cabinet, ils sont aujourd’hui six avocats et ne souhaitent pas grossir. Pourquoi ? Parce que les conflits d’intérêts sont déjà trop important. En effet, le cabinet est obligé de refuser plus d’un dossier sur deux ! Rejoindre un grand cabinet ? On lui a déjà proposé mais il chérit sa liberté et aime soigner ses clients. Christophe préfère rester indépendant et prendre le temps d’entrer en profondeur dans chacun de ses dossiers !

J’ai passé un très bon moment avec Maître Bigot qui m’a beaucoup. inspiré. L’humilité, la technicité et surtout une phrase « Mes clients viennent me voir car ils savent que je vais prendre des risques. : des risques mesurées. » Je pense que c’est ça que chacun attend d’un avocat : du management du risque.

Je vous souhaite une excellente écoute avec Maître Christophe Bigot.

Partager cette publication