Nathalie Attias, Président ACE Avocat Paris

“Ma façon d’exercer la profession d’Avocat” Nathalie Attias, Avocate Associée chez WAN Avocats

Nathalie Attias, Présidente de l’ACE Paris

Nathalie Attias est avocat depuis 31 ans. Passage obligé en collaboration pendant 5 ans puis installation, d’abord en individuel puis en association. Elle exerce aujourd’hui au sein du Cabinet Wan Avocats, en droit social, en conseil et en contentieux. Elle est également co-Présidente de la Commission sociale de l’Association des Avocats Conseils d’Entreprise (ACE). C’est le syndicat d’avocats qui défend les valeurs entrepreneuriales de la Profession d’Avocat.

Par ailleurs investie dans la défense des intérêts collectifs de la Profession, elle a été membre du Conseil de l’Ordre de Paris de 2017 à 2019. Elle est également Présidente de la section parisienne de l’ACE avocat.
Ayant été à la tête de l’Incubateur du Barreau de Paris, Nathalie Attias s’est intéressée à toutes les questions liées à l’innovation juridique. Un sujet axial dans un contexte de mutation de la société en général et du droit en particulier.

Avocats : entre entrepreneuriat et numérique

Elle milite pour que les avocats s’emparent du sujet numérique pour faire face à la concurrence livrée par les Legaltechs. Aucune autre profession n’est plus légitime que la profession d’avocats pour protéger efficacement les justiciables. Notamment grâce à une déontologie qui garantit la compétence, le secret professionnel et une couverture responsabilité civile professionnelle.

Pour ce faire, les avocats doivent appréhender la dimension entrepreneuriale de leur profession et réfléchir dans une optique « besoin clients ». L’avocat doit avant tout s’adapter aux besoins de ses clients. Dans ce cadre, les avocats doivent se concentrer sur leur coeur de métier : la stratégie, le conseil et la négociation. Ils doivent s’ouvrir à l’outil numérique ainsi qu’aux soft skills pour développer leurs activités. Il s’agit également de s’emparer des modes de règlement alternatif. Autant de sujets qui leur permettront de s’armer contre la déjudiciarisation, tendance inévitable liée à la faiblesse des moyens de notre Justice.

Elle a à coeur de porter ces valeurs au sein des institutions et se présente à cet effet aux prochaines élections du Conseil National des Barreaux qui se dérouleront en novembre 2020 en conduisant la liste de l’ACE Paris.

Partager cette publication








Aller à la barre d’outils