“Le cross-selling est le coeur de notre cabinet” Julien Aucomte, avocat associé chez August Debouzy

L’avocat doit se former et développer sa clientèle personnelle

Maître Julien Aucomte est avocat au barreau de Paris depuis 2001. Après un DESS en droit des affaires obtenu à la faculté de droit d’Aix-Marseille et le CAPA en poche, maître Aucomte intègre le cabinet Veil Jourde. (Découvrez ici le podcast de Jean Veil)

Chez Veil, Julien va tout de suite se sentir à l’aise avec ce métier et la pratique du M&A. Il aime particulièrement la méthode de formation développée par ce cabinet « on jette les collaborateurs à l’eau pour qu’ils apprennent à nager, mais toujours sous l’oeil d’un maître nageur ». Durant trois ans, Julien Aucomte va évoluer chez Veil Jourde, mais, à la suite d’un départ de l’associé pour lequel il travaillait, il décide de rejoindre le cabinet Stehlin et Associés. 

Le chemin vers l’association de maitre Julien Aucomte, avocat chez August Debouzy

Il restera dans ce cabinet durant deux ans avant de rejoindre August & Debouzy en 2007. Son arrivée est marquée par un choix important. De 2001 à 2006, maître Aucomte a développé sa clientèle personnelle qui est devenue significative. Lorsqu’il arrive chez August & Debouzy, il fait le choix d’apporter sa clientèle au cabinet. Sa clientèle personnelle devient donc la clientèle d’August & Debouzy. Ce choix montre la volonté qu’avait Julien de se livrer corps et âme pour le cabinet et de poser les premières pierres vers l’association. 

En 2012, c’est le grand moment, l’association lui est proposée. Avant d’être coopté, il a du démontrer la pertinence de son projet d’association, sa capacité à développer du chiffre d’affaires pour le cabinet et aussi sa sympathie. Eh oui, le chiffre ne suffit pas pour devenir associé, il faut aussi un « feeling » ! 

Le positionnement du nouvel avocat associé en M&A chez August Debouzy

Lorsque maître Aucomte devient associé, il n’est pas le premier dans le département M&A. D’autres avocats associés sont déjà présents. Il faut donc faire sa place. La stratégie de Julien n’a pas été de s’attaquer à un marché vierge « Chez August, nous étions déjà présents dans presque tous les domaines de l’industrie ». Il a plutôt décidé de se placer aux côtés de ses associés en conservant une pratique large avec une spécialité en énergie renouvelable. 

Pour développer son portefeuille, Julien Aucomte a utilisé trois canaux d’acquisition : son réseau personnel et professionnel développé depuis ses débuts, la vente croisée au sein du cabinet et la formation ou les rencontres fréquentes au cabinet avec des cibles potentielles. 

Aujourd’hui, maître Aucomte a pour ambition de faire grandir ses collaborateurs et collaboratrices auprès de lui tout en continuant à développer la clientèle du cabinet. 

Toute l’équipe d’Anomia vous souhaite une excellente écoute. 





Partager cette publication