L’articulation entre les legaltechs et l’avocat

Voici le deuxième volume d’un ensemble de quatre publications gravitant autour de la profession d’avocat.

Depuis 10 ans, l’émergence des legaltechs est un des sujets phares qui agite les différentes professions du droit. La profession d’avocat n’est pas épargnée par ce phénomène et de nombreuses questions demeurent sans réponse.

Est-ce que les legaltechs vont remplacer les avocats ? Le progrès technologique, notamment de l’intelligence artificielle, va-t-il avoir raison d’une profession existante depuis des siècles ?

Si ces interrogations sont logiques, leurs réponses le sont parfois moins.

Cette présentation en deux volets a pour ambition d’essayer d’envisager le fonctionnement de la relation future entre ces nouveaux acteurs et notre profession. Indéniablement, une véritable concurrence existe.

Cependant, cette concurrence ne doit pas occulter la possibilité de faire coexister ces deux protagonistes du marché du droit.

La transformation de notre société doit être accompagnée par l’avocat qui doit trouver sa place et tirer profit des possibilités qui s’offrent à lui.

Sources :

  • Nombre de legaltechs et leurs objectifs : Observatoire permanent de la legaltech ;
  • Nombre de sondés consultant des sites internet : Edition du baromètre pour l’accès au droit en France de mai 2019.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La newsletter Anomia

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 400 avocats abonnés.