Arnaud Duhamel, Gide

“Je suis resté chez Gide pour développer une pratique” Arnaud Duhamel, avocat associé chez Gide

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de vous partager ma conversation avec Arnaud Duhamel. Celui-ci m’a reçu au sein du cabinet dans lequel il est associé. Dans cet épisode, Arnaud retrace l’évolution de sa carrière, ses premiers pas. Il se décrit lui même comme un “Bébé Gide”.

Arnaud Duhamel a fait toutes ses classe dans le cabinet gide

Arnaud Duhamel, avocat associé dans le cabinet gide, se présente comme un bébé gide. En effet, il a fait toutes ses classes dans un des plus grands cabinets français.  Depuis 1993, il y pratique le métier d’avocat. Ce qui l’a poussé à rester au sein du cabinet gide depuis aussi longtemps est la possibilité d’entreprendre que celui-ci offre. Dès son entrée en tant que collaborateur, on lui offre la possibilité de développer ses compétences en partant travailler dans une banque d’affaire. Dès lors, il décide de choisir la City de Londres pour aller développer ses compétences business. Il se retrouve alors propulsé comme étant le principal décideur de l’équipe titrisation, produits innovants et produits dérivés structurés. A cette époque, ces pratiques étaient peu répandues et le rôle d’Arnaud était avant tout de gérer le cadre légal de ces nouvelles activités.

L’intrapreneuriat dans le cabinet Gide

Suite à son expérience de deux ans à Londres, il rentre en France et continue à développer sa pratique du droit. Les associés de l’époque ont été recrutés par un autre cabinet d’avocats. Dès lors, ils ont tenté de le faire venir avec eux. Néanmoins, au vue des opportunités de développement, il décide de rester chez gide. Il est alors devenu associé chez gide et a pris la responsabilité du développement du cabinet de Londres.  Pour ce faire, il va se servir des contacts qu’il a réussi à récupérer pendant ses deux ans au sein de la structure bancaire. En outre, il interagit avec des actuels clients du cabinet gide de Paris pour essayer d’appréhender leurs problématiques outre-manche. En outre, il prend son courage à deux mains et se rend dans les plus grandes banques londoniennes pour présenter leur savoir-faire et leur expérience dans le domaine. Malgré quelques portes fermées, ils ne perdent pas espoir et continuent leur travail de prospection. Il a notamment remarqué qu’il était davantage entendu par des personnes de sa génération plutôt que de ceux de la précédente.

Que lui a apporté l’expérience du cabinet gide ?

L’expérience en banque à Londres a pu permettre à Arnaud de développer une réelle capacité d’autonomie. En effet, il est passé d’une structure encadrée à une structure où il était le sachant de l’équipe. Ainsi, il a dû prendre ses responsabilités dans des dossiers très importants. Par ailleurs, il a appris à développer un réel savoir-faire business qui parfois manque aux avocats. Enfin, cette expérience lui a permis de développer une ouverture d’esprit mais aussi une curiosité envers les nouveaux produits bancaires. Cela lui a donné envie d’entreprendre et de développer ces nouveaux produits.

Comment manager ses stagiaires  ?

Les stagiaires comme les collaborateurs ont une grande autonomie chez Gide. Néanmoins, il faut s’adapter à chacun et savoir quelle autonomie le stagiaire peut gérer. L’idée est de responsabiliser le plus vite possible les jeunes collaborateurs face aux dossiers, aux clients. Ainsi, un client qui travaillera bien sur un dossier sera invité aux réunions avec le client pour lequel il a travaillé. En outre, ces collaborateurs sont aussi un moyen de créer des relations de long-terme avec les clients. Lorsque des collaborateurs chez le client sont présents, il convient de le faire rencontrer le collaborateur de chez Gide pour créer des relations de long-terme.

Lorsqu’il était junior, Arnaud est parti deux ans à Londres travailler dans une banque d’investissements. L’objectif était de comprendre l’opérationnel, de pouvoir gérer et comprendre ces opérations de marché.

J’ai pris énormément de plaisir à discuter avec Arnaud et j’espère que vous prendrez plaisir à l’écouter !

Partager cette publication








Aller à la barre d’outils