Julie Couturier & Vincent Nioré

Candidats au bâtonnat du Barreau de Paris : Julie Couturier & Vincent Nioré.

Anomia s’engage pour le développement et le renforcement de la profession d’avocat. Les élections au bâtonnat du Barreau de Paris approchant, nous avons décidé de donner ici une tribune aux deux binômes candidats. Les règles sont simples : une vidéo de 10 minutes maximum et un texte de 30 lignes maximum par binôme.

Aujourd’hui, place à Julie Couturier et Vincent Nioré.

Julie Couturier est avocate au barreau de Paris depuis 25 ans. Ancienne vice-présidente de l’UJA de Paris, présidente d’honneur de l’association Droit et Procédure et ancien membre du conseil de l’Ordre, Julie est associée du cabinet JCD Avocats, cabinet de niche dédié au droit du patrimoine, de l’exécution et de l’immobilier.

Vincent Nioré a prêté serment en 1983. Il est avocat pénaliste, ancien premier secrétaire de la conférence, ancien membre du conseil de l’Ordre et du CNB, et exerce à titre individuel depuis 2008. Il a été délégué du Bâtonnier de Paris aux contestations des perquisitions chez l’avocat pendant 12 ans et président de l’Institut de Droit pénal du Barreau de Paris de 2014 à 2020.

Animés par la volonté de protéger et de défendre les avocates et les avocats du barreau de Paris, complémentaires dans leurs parcours, engagés de longue date au service de leurs confrères, Julie Couturier et Vincent Nioré sont candidats au bâtonnat et au vice-bâtonnat.

Force aux droits : Julie Couturier & Vincent Nioré

Préoccupés par une situation économique lourdement dégradée et par l’affaiblissement de la place des avocats dans la cité, Julie Couturier et Vincent Nioré veulent :

–          Assurer la protection et la survie des avocates et avocats parisiens fragilisés par une crise économique sans précédent et un avenir incertain.

–          Accompagner les jeunes avocates et les jeunes avocats porteurs d’espérance, qu’ils soient collaborateurs ou installés, et les aider à affronter les multiples défis qu’ils rencontrent.

–          Simplifier l’activité quotidienne des avocates et des avocats parisiens quel que soit leur mode d’exercice et les soutenir dans les mutations inévitables de la profession notamment numériques.

–          Défendre notre profession menacée dans son oralité et sa liberté de plaider alors que les avocates et les avocats sont les défenseurs des libertés individuelles et les garants indéfectibles de la démocratie.

–          Défendre notre secret professionnel pour mieux protéger les justiciables et les avocats, garants des confidences reçues.

–          Restaurer la place de l’avocat au sein de l’institution judiciaire et reconstruire une relation de confiance et de respect mutuel avec les magistrats.

–          Porter la spécificité, la voix et la force du barreau de Paris en France et dans le monde.

–          Adapter, en fait, le statut du bâtonnier pour en faire le premier confident de ses confrères, confier l’autorité de poursuite à une commission indépendante et œuvrer pour que le plaignant ait une place active dans la procédure disciplinaire.

–          Incarner un Ordre protecteur, accessible, humain, combatif, efficace, moderne et utile aux avocates et aux avocats.

–          Rassembler le barreau parisien, dans sa diversité, autour de valeurs communes de solidarité, d’égalité et de confraternité pour écrire un nouveau chapitre de sa belle et riche histoire.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site web.

Partager cette publication