Avocat : se vendre

Avocats : 5 clefs pour vendre et se vendre.

Un avocat doit avoir deux compétences principales : une technique juridique solide et il doit savoir se vendre.

Effectivement, rien ne sert d’être un excellent technicien si vous n’avez pas de clients pour le prouver. Or, pour avoir des clients, il faut vendre.

Pis encore, l’intuitu personae étant très fort dans la profession, l’avocat doit savoir se vendre. Et, comme chacun sait, il est souvent plus dur de se vendre que de vendre.

Heureusement, beaucoup d’avocats se trompent sur la vente :

  1. Savoir vendre, ce n’est pas sale : Quand on sait vendre, on vend ce dont le client a besoin, et uniquement cela. Mieux, vendre bien, ce n’est pas proposer, mais conseiller. Vous êtes donc l’allié de votre client.
  1. Vendre ça s’apprend : Contrairement aux idées reçues, vendre s’apprend. Si la pratique est indispensable, il est des règles et des techniques qu’il est indispensable de connaître.

C’est pour désamorcer cette situation, et vous donner les premières clefs, que nous avons conçu ce webinaire que vous pouvez voir ou revoir ici. En voici le programme :

  • Etape 1 : On ne vend pas à n’importe qui
  • Etape 2 : Mener la vente
  • Etape 3 : Conclure la vente
  • Etape 4 : Gérer les objections
  • Etape 5 : Entretenir son prospect

C’est aussi parce que cette compétence est capitale que nous l’abordons, sous divers angles, dans nos formations Boost et Business Partner.

Bon visionnage !

Avocats : 5 clefs pour vendre et se vendre

Partager cette publication